Avec le contexte économique actuel et les mois passés, les entreprises ont du se réinventer et accélérer leur transformation digitale en l’espace de quelques semaines. De quoi bouleverser le quotidien des entreprises et pousser les services marketing à prendre un véritable tournant. 

L’accélération des formations pour les métiers du marketing digital

De nombreuses personnes du marketing traditionnel ont du se former rapidement pour être opérationnelles afin de communiquer et rester présentes pour leur clientèle actuelle et toucher de nouvelles audiences pour maintenir ou accroître leur évolution.  

Cela a été et sera encore une réalité cette année, évoluer, se reconvertir ou s’investir dans les métiers du digital. Il y a eu un grand nombre de créations de postes, du responsable de communication au brand content manager. Il existe d’ailleurs un grand nombre de titre et une chose est sûre c’est que des nouveaux jobs vont faire leur apparition dans le courant 2021. Pour les personnes déjà en place dans cette branche, il a fallu aussi s’adapter à un rythme plus soutenu et innover dans les échanges avec leur communauté. 

Il est vrai que c’est un secteur qui ne connait pas la crise, les entreprises cherchent des spécialistes du domaine pour poursuivre leur développement par ces temps difficiles. 

marketing digital

Un bouleversement des habitudes de travail

Les changements auxquels nous sommes confrontés depuis début 2020 ont poussé beaucoup d’entreprises à changer leur façon de communiquer et a fortement limité les déplacements des consommateurs, ce qui a engendré une accélération du télétravail. Cette transformation digitale a aussi poussé le développement des plateformes favorisant le travail et la formation à distance, ou encore la création de site e-commerce. Tous ces changements ont permis aux entreprises de continuer leurs activités. La communication digitale leur a ouvert la possibilité de s’adapter et rebondir dans un contexte inédit.

L’émergence de nouveaux emplois dans le marketing digital

La thématique des métiers du digital reste très large car on va retrouver plusieurs catégories. On peut partir des métiers de la création web, les métiers du web marketing, design, community management… Toutes les entreprises qui veulent se positionner devront sous traiter ou alors avoir les compétences au sein de leur structure. Les habitudes et le parcours acheteur ont été chamboulés, la transformation digitale poussent les entreprises à réagir, ce qui laisse place à l’apparition de nouveaux emplois dans ces domaines. Vous pourrez voir et consulter une liste des métiers du marketing digital chez Mayday.

Et le marketing digital s’invite dans tous les métiers 

Les entreprises qui n’ont pas les moyens ou qui ne veulent pas se les donner, vont ajouter des fonctions de community management et cela peu importe la fonction. Un juriste pourra se retrouver sur Linkedin à porter des sujets, un vendeur se verra faire des posts sur Instagram. Il est vrai que les employés sont des vrais ambassadeurs de leur entreprise. La communication se positionnant plus sur l’humain, il est important de jouer la carte du conversationnel, ces employés seront donc bien positionnés pour continuer à échanger avec leurs clients. Une solution efficace pour pallier au manque de budget mais avec un manque de professionnalisme si le community management est inexistant sur la page entreprise de certains réseaux. 

Malgré une évolution certaine de tous ces métiers du digital et un accroissement du positionnement des entreprises, le community management n’est pas toujours pris au sérieux ou alors juste considéré comme une variable d’ajustement du marketing traditionnel. Dans un futur proche, les marques auront du se positionner fortement sur le digital, le community management devra être intégré automatiquement et à part entière dans le paysage des entreprises afin de porter des stratégies de communication. Plusieurs solutions, soit avoir son propre service en marketing digital ou alors faire appel à une agence marketing. 

 

Publié par Angélique LEVEQUE, le 12 février 2021.

Partager